TAYMUR (LES)

TAYMUR (LES)
TAYMUR (LES)

TAYM 樓R LES

Le célèbre philologue A ムmad Pasha Taym r veilla sur l’éducation de ses deux fils, Mu ムammad Taym r (1892-1921) et Ma ムm d Taym r (1894-1973), dirigeant minutieusement leurs premières lectures, leur révélant en particulier la littérature arabe classique. Pour le reste, il leur laissa la plus grande liberté. Les deux frères passaient une partie de l’année à la campagne, dans les domaines de leur père. Sans contrainte, ils couraient à travers champs, acquérant ainsi cette connaissance directe de la nature et du peuple qu’on retrouvera dans leurs œuvres.

Après un séjour en France où il fréquenta les salles de théâtre plus que l’université, Mu ムammad Taym r publia une série d’articles sur les pièces jouées à l’époque par les troupes arabes. Par leur objectivité et leur lucidité, ces études contribuèrent à la rénovation du théâtre. Il écrivit alors en arabe dialectal des pièces réalistes, mais la mort ne laissa pas à son talent le temps de s’épanouir.

Disciple et continuateur de son frère, Ma ムm d Taym r connut dès la première heure le succès en publiant, en 1925, Le Cheikh Gum‘a et autres récits (Al-Shaykh Gum‘a wa ムik y t ukhr ). Il écrivit depuis une centaine de nouvelles dont deux recueils furent traduits en français sous les titres Les Amours de Sami, suivis de dix contes égyptiens (1958) et Le Courtier de la mort et autres contes égyptiens (1951). On lui doit également plusieurs romans ainsi que des pièces de théâtre. Nommé, en 1950, membre de l’Académie de langue arabe, Ma ムm d Taym r essaya d’assouplir l’arabe de manière à lui permettre de mieux s’adapter aux réalités contemporaines. Il publia une étude des Problèmes de la langue arabe (Mushkil t al-lughah al’arabiyyah , 1956) et un Dictionnaire des termes de civilisation (Mu‘ face="EU Caron" ギam al-Had rah , 1961). Maître incontesté de la nouvelle, Ma ムm d Taym r fut souvent comparé à Maupassant; comme ce dernier, il brosse des portraits sans indulgence des basses classes sociales et de la bourgeoisie égyptiennes. Son théâtre présente avec le même réalisme des personnages authentiques et quotidiens, d’où sa popularité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saïd ibn Taymur — Saïd ibn Taimour Saïd ibn Taimour, (arabe: سعيد بن تيمور) né le 13 août 1910 à Muscat et mort le 19 octobre 1972 à Londres. Il fut sultan d Oman du 10 février 1932 au 23 juillet 1970. Fils du sultan Taimur ibn Fayçal, il a hérité des restes de l… …   Wikipédia en Français

  • Islamic arts — Visual, literary, and performing arts of the populations that adopted Islam from the 7th century. Islamic visual arts are decorative, colourful, and, in religious art, nonrepresentational; the characteristic Islamic decoration is the arabesque.… …   Universalium

  • Qabus ibn Said — 17° 02′ 15″ N 54° 12′ 36″ E / 17.0376, 54.2099 …   Wikipédia en Français

  • Qaboos ibn Said — Qabus ibn Said Qabus ibn Said et Robert Gates, 2008 Qabus ibn Said (قابوس بن سعيد ال بو سعيد en arabe), né le 18 novembre 1940, est le sultan d Oman depuis le 23 juillet 1970. Somm …   Wikipédia en Français

  • Qabous ibn Said — Qabus ibn Said Qabus ibn Said et Robert Gates, 2008 Qabus ibn Said (قابوس بن سعيد ال بو سعيد en arabe), né le 18 novembre 1940, est le sultan d Oman depuis le 23 juillet 1970. Somm …   Wikipédia en Français

  • Qabus ibn said — et Robert Gates, 2008 Qabus ibn Said (قابوس بن سعيد ال بو سعيد en arabe), né le 18 novembre 1940, est le sultan d Oman depuis le 23 juillet 1970. Somm …   Wikipédia en Français

  • Literatura en kurdo — La literatura en kurdo es aquella realizada en lengua kurda. Contenido 1 La tradición oral 2 Primeras muestras 3 Siglo XIX 4 Siglo XX …   Wikipedia Español

  • literature — /lit euhr euh cheuhr, choor , li treuh /, n. 1. writings in which expression and form, in connection with ideas of permanent and universal interest, are characteristic or essential features, as poetry, novels, history, biography, and essays. 2.… …   Universalium

  • List of African writers by country — This is a list of prominent and notable writers from Africa, including poets, novelists, children s writers, essayists, and scholars, listed by country. Algeria *Jean Amrouche (1907 ndash;1962) *Marguerite Taos Amrouche (1913 ndash;1976) *Rachid… …   Wikipedia

  • Historia de Omán — Fuerte Nakhal, una de las fortificaciones mejor conservadas de Omán. Hace varios milenios, tribus de origen árabe emigraron hacia el este hasta Omán, coincidiendo con la llegada de varios pueblos de origen iranio. En el siglo VI los árabes… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”